Le tournage en images                                                                    La décoration en couleurs

Le tournage

 Après avoir préparé une boule de terre d’un poids prédéterminé pour la pièce, le trusquin ( instrument de mesure de la hauteur de la pièce) est positionné à la hauteur pour que la série soit ressemblante.

 

 

 Ensuite je centre la terre sur le tour en montant la masse…..  


 

 

Et en la descendant

 

Après avoir centré la terre, j’ouvre la masse avec les doigts et, en serrant la terre entre les doigts, en poussant avec l’autre main, la masse des parois est montée vers le centre en forme de cône.

  

Avec la main droite à l’extérieur, je pousse la terre contre la gauche qui est légèrement plus haute à l’intérieur, et je monte la bosse de terre ainsi formée vers le haut ( c’est plus facile à faire qu’à expliquer!)

 

 

On arrive déjà à la bonne hauteur.

              La précédente étape est répétée pour affiner la paroi, agrandir la pièce et lui donner sa forme.                           

 

 

Avec un outil en métal dans la main droite, je lisse la paroi extérieure, et fini la forme.

 

 

 

                     L’excès de terre est enlevé du fond pour faciliter l’enlèvement de la pièce finie.

 

 

Je commence à former le bec du pichet                                                        

 

                          Une fois le bec assez fin, je lui donne sa forme arrondie. 
 

 

 

                                                                              Les finitions  

 

Le lendemain du tournage, quand la pièce est " sec comme du cuir ", j’affine et allège sa forme à l’aide d’un tournassin.

                                                            La pièce est nettoyée à l’éponge avant de poser l’anse.


 

 

 Un boudin de terre est attaché sur le bord de la pièce.


 

 

Le boudin de terre est étiré à la main en le mouillant, pour former l’anse.

 

 

Et l’anse est attachée en bas.

      
 

        Les points d’attache sont décorés en relief


 

 

La pièce est finie. Elle sera séchée pendant 4 à 5 jours avant sa première cuisson à 980°C

                              Une fois sèche la pièce est enfournée dans le four à gaz.


 

 L’enfournement du four est complété.


 

 

Des montres fusibles sont positionnées en face du trou qui est dans la porte.
Celles-ci vont fondre à des temperatures prédéteminées, indiquant le moment où le four doit etre éteint. La montre blanche est calibrée pour 995°C.

 

Voici la vue a travers le trou de la porte au moment d’éteindre le four à 995°C.
Chaud devant !

  

La décoration

 

 La pièce cuite à Bourzolles est livrée à l’atelier de décoration où Patricia procède à l’émaillage. Elle trempe la pièce poreuse dans un bain d’émail.

 

 

 

 

En sortant du bain la pièce sèche presque instantanément.


 

 Le pied du pichet est désémaillé sur une éponge afin qu'il ne colle pas durant la deuxième cuisson quand l'émail fond.

 

 

 

 

 

 Les petites coulures d'émail cru sont enlevées avec un couteau.

 

 

 


  

Voici les couleurs et les pinceaux utilisés dans nos décors.


 

 Premier coup de pinceau......la signature !
En signant d'abord, on a pas besoin de trop toucher la décoration ensuite.

 

 

 Les premières fleurs, jaunes et oranges, sont mises en place...

 


 

 Puis les jonquilles...

 


 

 

 

 

Et enfin les bleuets.

 

 

Après, le feuillage est peint parmi les fleurs.


 

 

 

Avec un vert plus foncé, Patricia peint les tiges des bleuets...

 


 ..Et ensuite les jonquilles.

 

 

Elle procède à la repique des fleurs pour les surligner et accentuer leurs volumes.

 


 

 

 

Les cœurs des fleurs sont peints en rouge vif.


 

 

 

Patricia termine sa pièce avec un filet vert en bas...

 

 

... Jaune en haut...


 

 

 

..Et des taches de couleur sur les points d'attaches des anses.


 

 

 

Voici le pichet prêt à subir sa deuxième cuisson.

 

 

Aprés 8 heures de cuisson, et vingt deux heures de refroidissement, on ouvre la porte du four pour enlever les pièces finies. Ici on voit bien la montre fusible qui est tombée et, à droite, le pied de notre pichet !

 

TEMPS ÉCOULE........ jour 1: Tournage
jour 2: Finitions
jour 3 à 7: Séchage ( si il fait beau !)
jour 8: Cuisson du biscuit
jour 9: Défournement, livraison à Souillac.
jour 10: Décoration
jour 11: Cuisson d'émail
jour 12: Défournement

Atelier de fabrication
Route de Salignac
Bourzolles - 46200 Souillac
Tel : 05.65.37.81.62

Atelier de décoration
8 Place Doussot - 46200 Souillac
Tel/Fax: 05.65.32.63.08